« Femme selon le cœur de Dieu »

Sœur, aide, épouse, consolatrice, prophète, telle est la femme de la Bible. A côté de l’apport irremplaçable des Sciences humaines, l’auteur nous invite, pour déjouer les simplismes et les lieux communs qui habitent l’inconscient collectif, à méditer sur le projet de Dieu. Célibataire ou mariée, laïque ou consacrée, la femme est appelée à demeurer ce qu’elle est, " forte du fait que Dieu `lui confie l’homme’, une `dignité qu’elle reçoit de Dieu lui-même’" (Jean Paul II, Mulieris dignitatem).
L’égalité entre la femme et l’homme ne signifie pas pour la femme de s’identifier à lui mais de pouvoir être elle-même, pleinement et librement selon sa grâce propre.
Dans l’urgence des temps, puisse cette prise de conscience permettre au don de Dieu, par la médiation de la femme, de renouveler le visage de l’Eglise, le visage du monde.